Laveur de gaz de combustion

L'une des principales caractéristiques d'ATM est son grand panache de vapeur blanche sortant de sa cheminée. Ce panache blanc indique en fait que tous les contaminants ont été éliminés des gaz de combustion avant d'être émis dans l'atmosphère. Notre laveur de gaz de combustion garantit de faibles émissions et nous permet de respecter des exigences environnementales strictes.

Processus de traitement

Les gaz de combustion sont extraits du tambour rotatif de l'unité de traitement thermique et sont entièrement incinérés dans la post-combustion. Après la post-combustion, les gaz de combustion sont refroidis à l'aide d'un refroidisseur à air et d'un refroidisseur à eau. Le refroidisseur à eau (LUVO) est utilisé pour récupérer la plus grande partie de la chaleur des gaz de combustion. La chaleur récupérée est réutilisée ailleurs sur le site, sous forme de vapeur et d'eau chaude. Une fois les gaz de combustion refroidis, ils sont acheminés dans un filtre électrostatique, où les particules sont éliminées. Après le filtre électrostatique, les gaz de combustion passent dans quatre laveurs qui éliminent les composants acides. Une fois le processus de lavage terminé, les gaz de combustion sont acheminés dans un pare-gouttes. Les particules et l'humidité sont une fois encore éliminées des gaz de combustion dans cette partie de l’unité.

Qualité des gaz de combustion

Les gaz de combustion lavés passent par la cheminée, où ils sont contrôlés. ATM contrôle en permanence la qualité des gaz de combustion. Les autorités gouvernementales contrôlent elles aussi régulièrement leur qualité.

Autres connexions

Nos citernes de stockage et notre unité de dégazage sont également connectées à ce système, elles ne génèrent donc pas d'émissions directes dans l'environnement. Le déplacement d'air généré lorsque les citernes sont remplies est aspiré et détruit.